De fans à fans : ce qui se cache derrière le terme doujinshi

Par le

© Kodansha

Il n’est pas toujours facile d’être un otaku. Le milieu a ses propres termes et, il faut bien l’avouer, le fan s’y perd parfois facilement. Nous vous expliquons ce qui se cache derrière un doujinshi.

Alors que des mots comme « weeb » ou « simulcast » nous sont relativement familiers sur les sites web, le cas du doujinshi est un peu plus particulier. Ce terme est une abréviation de « dōjin zasshi », ce qui signifie « magazine créé par et pour des personnes partageant les mêmes idées ». Des dessinateurs non professionnels proposent donc leurs histoires à la communauté de fans sous forme de mangas ou de fanzines. Ils sont souvent vendus lors de foires Doujinshi. Mais de tels salons n’existent pour l’instant qu’au Japon.

Les personnages des doujinshis sont généralement empruntés à des mangas ou des anime connus et placés dans un nouveau contexte. Ils vivent des aventures différentes, de nouveaux personnages apparaissent et souvent les protagonistes doivent faire face à leur vie amoureuse. Dans les genres yaoi et yuri, les doujinshis sont particulièrement recherchés.

Également intéressant : Netflix prend les choses au sérieux – Plus de 40 animes viennent enrichir le catalogue cette année

Une grande popularité malgré la violation des droits d’auteur

Bien que le dessinateur commette une violation du droit d’auteur en utilisant les personnages officiels du manga et de l’anime, les éditeurs tolèrent souvent ces œuvres. Au Japon en particulier, les doujinshis jouissent d’une grande popularité et contribuent ainsi à la notoriété de l’œuvre originale. De nombreux mangakas qui connaissent aujourd’hui le succès ont débuté leurs histoires dans le milieu des doujinshis.

Lire aussi :   One Piece : Regarder la série animée sur Netflix - est-ce possible ?

En dehors du Japon, le hobby du dessin reste plutôt un passe-temps. De nombreux artistes mettent leurs œuvres gratuitement à disposition en ligne. Pour ceux qui souhaitent tout de même placer un doujinshi imprimé sur leur étagère, il est également possible de commander directement depuis le Japon sur différents sites web (francophones) comme Etsy ou eBay. Mais attention, les ouvrages sont en japonais. Il vaut néanmoins la peine de garder les yeux ouverts : De temps en temps, on trouve des doujinshis qui sont disponibles avec un supplément de prix pour la traduction.

Dernière modification le 21 septembre, 2022 par Thomas

Laisser un commentaire