De grands projets : Disney+ explique sa stratégie pour le marché de l’animation

Par le

© Disney

Le géant du streaming souhaite désormais se lancer sur le marché de l’animation et s’est déjà assuré les premières licences. Dans le cadre d’une présentation, Disney+ a donné un aperçu de ses projets futurs.

L’anime n’est plus une niche depuis longtemps. Les grands fournisseurs de streaming comme Netflix et Amazon Prime Video l’ont désormais compris, qui misent de plus en plus sur les dessins animés japonais. Disney+ est un autre concurrent qui vient d’annoncer son intention de s’y mettre.

Les 3 et 15 avril, les deux séries Black Rock Shooter : Dawn Fall et Summer Time Rendering y feront leur apparition au Japon. Mais cela ne s’arrête pas là, loin de là. Le service de streaming du groupe Mickey Mouse a de grands projets pour l’avenir. Lors du salon AnimeJapan de cette année, deux adjoints, Gaku Narita, directeur exécutif du contenu original, et Takuto Yawata, chef de l’animation, ont expliqué cette stratégie plus en détail.

Disney veut se tenir à l’écart de la production

Au début de la présentation, Narita a parlé de la croissance de Disney+ et de ses ambitions sur le marché du streaming. Il a également expliqué dans quelle mesure les studios d’animation coopérants en profiteraient. Yawata a ajouté que Disney ne souhaitait pas s’immiscer dans le processus créatif : « Nous respectons profondément les œuvres des créateurs japonais et nous les transmettrons telles quelles à l’étranger ».

Il a cité Star Wars : Visions et Twisted-Wonderland comme exemples positifs récents. Yawata s’est également montré confiant pour l’avenir. Il a conclu en disant que l’on voulait veiller à la diversité dans sa propre médiathèque et ouvrir de nouvelles portes aux producteurs.

Lire aussi :   Grimoire of Zero : Y aura-t-il encore une saison 2 de la série animée ?

sur le sujet

Dernière modification le 11 avril, 2022 par Thomas

Laisser un commentaire