Neferupitô : pouvoirs, personnalité – Hunter x Hunter

Neferpitou hunter x hunter

Neferupitô est un antagoniste majeur dans l’anime et le manga Hunter x Hunter, servant de deux antagonistes secondaires de l’arc Chimera Ant, aux côtés de Shaiapouf. Le genre du personnage est ambigu, et à ce titre, « Il » est le pronom qui sera utilisé dans cet article. Il s’agit d’une fourmi chimère, et d’une garde royale du roi Meruem. Bien qu’elle n’apparaisse que dans l’arc de l’histoire de la fourmi chimère, elle joue un rôle important dans l’histoire et est donc un méchant majeur pour toute la série.

Biographie

Neferupitô est née de la reine des fourmis chimères. C’est la première garde royale qui est née. Contrairement aux autres fourmis de l’époque, Neferupitô est née en possédant déjà Nen. Elle a réussi à détecter que Pokkle, qui avait été capturé auparavant, était toujours vivant, et a utilisé son Nen médical pour sonder le cerveau de Pokkle afin d’obtenir plus d’informations sur Nen. Il est ensuite tombé sur Gon, Killua et Kite. Neferupitô a immédiatement arraché le bras de Kite, puis l’a tué peu après. Neferupitô a utilisé ses capacités de marionnettes En pour contrôler Kite afin de le transformer en mannequin d’entraînement sur lequel les autres fourmis pouvaient s’entraîner.

Lorsque le Roi est né, Neferupitô et les autres gardes royaux ont immédiatement abandonné la Reine mourante et l’ont rejointe. Neferupitô a continué à essayer d’aider le Roi, ce qui l’a ennuyé, alors il a essayé de le tuer. Cependant, le coup ne réussit pas à tuer Neferupitô, ce qui impressionna le roi. Neferupitô, le roi et les autres gardes ont aidé le roi à capturer East Gorteau et à tuer le double qui jouait le rôle de dictateur à la place du retraité Diego.

Les gardes royaux ont commencé à mettre en œuvre un plan pour rassembler les citoyens de Gorteau-Est, sélectionner les quelques personnes qui étaient dignes de devenir des soldats pour le roi, et tuer les autres. Le rôle de Neferupitô était de transformer les soldats en marionnettes afin de rassembler les citoyens vers le palais. Elle était également chargée d’utiliser En pour détecter tout ce qui se passait autour du palais. Les chasseurs qui ont été envoyés pour arrêter les fourmis chimères ont continué à empêcher les soldats marionnettes de rassembler les citoyens, et Neferupitô a travaillé avec les autres fourmis pour les vaincre, mais n’a pas réussi.

Le roi commença à jouer à divers jeux de stratégie en attendant la sélection. Il était particulièrement intéressé par le jeu Gungi avec une jeune fille nommée Komugi. Le roi s’est pris d’affection pour Komugi et a fini par s’arracher son propre bras lorsqu’il a réalisé que la détermination de Komugi était plus grande que la sienne. Neferupitô a été chargée de guérir le roi et a été forcée d’arrêter d’utiliser En pour protéger le palais.

Plus tard, les chasseurs attaquèrent le palais, et Zeno Zoldyck, avec le président Netero, déclencha une puissante attaque appelée Dragon Dive sur le palais, qui blessa mortellement Komugi. Neferupitô essaya d’attaquer Netero, mais échoua. Pendant que le roi se rendait à la bataille de Netero, Neferupitô était chargé de soigner Komugi.

Pendant que Neferupitô soignait Komugi, Gon est venu, et était furieux contre Pitou pour avoir attaqué Kite et l’avoir transformé en mannequin d’entraînement. Neferupitô voulait désespérément guérir Komugi et supplia Gon de lui permettre de continuer la guérison. Neferupitô s’est cassé le bras pour montrer sa sincérité. Gon a ordonné à Neferupitô de guérir Kite, et a menacé de tuer Komugi si Pitou ne coopérait pas. Neferupitô était terrifiée à l’idée que Gon puisse tuer Komugi, et ne voulait pas laisser Shaiapouf essayer de tuer Gon en se faufilant par derrière.

Après la guérison de Komugi, Neferupitô et Gon se sont rendus là où était gardé Cerf-Volant. Neferupitô a dit à Gon que Kite n’était plus à sauver et s’est excusée auprès de lui. Alors que Gon pleurait, Neferupitô guérissait son propre bras, puis informait Gon avec tristesse qu’elle devrait le tuer, afin de protéger le Roi. Gon se transforma en une forme adulte toute-puissante. Neferupitô se rendit compte que Gon était désormais assez puissant pour vaincre le roi, et essaya désespérément de le tuer. Cependant, Gon le vainquit facilement, et battit brutalement Neferupitô à mort à mains nues. Alors qu’elle se mourait, Néferpitou se dit avec joie que c’était elle qui devait mourir à la place du roi. Elle a également essayé d’utiliser sa marionnette Nen pour contrôler son corps après sa mort pour essayer de tuer Gon, mais Gon a réussi à vaincre Neferupitô définitivement.

Fan de Hunter x Hunter ? Consultez nos goodies :

Apparence

Neferupitô est une fourmi chimère et possède les caractéristiques d’un humain et d’un chat (aucune caractéristique ressemblant à une fourmi n’est visible). Elle semble principalement humanoïde, mais avec quelques caractéristiques ressemblant à celles d’un chat, comme des oreilles et une queue de chat. Neferupitô est l’une des plus humanoïdes de toutes les fourmis chimères.

Neferupitô possède une apparence féminine. Cependant, elle n’est pas officiellement une femelle.

Personnalité

Neferupitô était très fidèle au roi et se sacrifiait pour lui. Des trois gardes royaux, Pitou était le plus curieux et se laissait facilement distraire. Il aimait jouer et, selon Shaiapouf, il s’emportait quand il s’amusait. Pitou était une fourmi chimère et, comme un chat, il aimait jouer avec ses adversaires comme un chat le ferait avec sa proie. Malgré leur caractère enjoué et enjoué, Pitou avait aussi une personnalité cruelle et terrifiante. Pitou prenait également au sérieux son devoir de protéger le roi et était prêt à sacrifier sa chance de combattre de puissants adversaires pour remplir son devoir.

Contrairement à Menthuthuyoupi et Shaiapouf, Neferupitô ne semblait pas s’inquiéter des nouveaux intérêts de Meruem à Komugi. Ainsi, parmi les trois gardes royaux, Neferupitô était la seule à accorder une grande priorité à la sécurité de Komugi, par opposition à la haine de Menthuthuyoupi et de Shaiapouf envers Komugi, ce dont Neferupitô était consciente et qui créait de la méfiance à ce sujet, car elle faisait dévier leur roi de la voie qu’ils avaient envisagée pour lui. La loyauté et la dévotion de Pitou envers le roi étaient si grandes, que pendant l’opération de Komugi pour lui sauver la vie des blessures causées par le Dragon Dive de Zeno,

Pitou a montré leur vulnérabilité et leur peur, car ils n’avaient aucun moyen de se défendre contre la colère de Gon pour ce qu’ils avaient fait à Cerf-Volant. En conséquence, pour la première fois, Pitou s’est rendue à Gon et à Killua. Ils leur ont demandé grâce sans envisager de les combattre en levant les mains – un signal que les prédateurs utilisent pour se rendre – pour faire preuve d’un manque de malice afin d’exécuter l’ordre du roi de sauver Komugi. Même après leur mort, le Nen de Pitou est resté ; leur Terpsichora, encore plus fort qu’avant, a manipulé leur cadavre et a attaqué Gon pour protéger le roi.

Malgré sa cruauté et sa volonté de tuer les autres sans hésitation, Neferupitô a fait preuve d’un sens de l’honneur envers Gon, décidant de lui dire la vérité en échange de lui permettre de guérir Komugi. Neferupitô est même allée jusqu’à s’excuser pour ce qui est arrivé à Kite, faisant preuve d’un petit sens de l’empathie, et a dit à Gon avec regret qu’il faudrait le tuer pour protéger le roi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *