Qui est Doma dans le Tueur de Démons ? Le nouveau démon de la Lune Supérieure expliqué

Par le

Les démons de la Tueur de démons sont vraiment fascinants. Ils sont nombreux, diversifiés et, malgré leurs apparences effrayantes, ils ont généralement des histoires tragiques qui vous font avoir de la peine pour eux à un moment donné. Dans l’article d’aujourd’hui, nous allons parler de l’un d’entre eux, puisque nous allons vous présenter le personnage du démon Doma, l’un des Douze Kizuki, et l’un des démons les plus puissants de toute la série.

Doma est un antagoniste majeur dans Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba. Il est un démon affilié aux Douze Kizuki, occupant la position de Lune Supérieure Deux. Il est surtout connu pour être le tueur de Kanae Kocho, la défunte Fleur Pillier, ainsi que de sa sœur, Shinobu, qui s’est sacrifiée pour pouvoir enfin tuer Doma.

La suite de cet article va se concentrer uniquement sur le personnage de Doma, car nous vous apportons tout ce que vous devez savoir sur lui et ses actes. Nous allons vous donner quelques informations sur lui et sa vie, ainsi que sur son rôle dans l’histoire. Nous allons également répondre à une série de questions pertinentes sur Doma.

Qui est Doma dans Tueur de démons?

Doma est un puissant démon de Tueur de démons : Kimetsu no Yaiba. Il a été transformé en démon par Muzan Kibutsuji et a commencé par être la Sixième Lune Supérieure des Douze Kizuki. Au cours de sa vie démoniaque, il devint la Lune Supérieure Deux, devenant ainsi le troisième démon le plus fort de l’existence, derrière Muzan et Kokushibo.

Bien qu’il soit un démon vicieux qui a tué et dévoré d’innombrables personnes à l’aide de son art du démon du sang basé sur la glace, Doma est surtout connu comme l’ennemi juré des sœurs Kocho. En effet, après qu’il ait tué Kanae, Shinobu a juré de venger sa sœur et a fini par combattre Doma dans ce qui s’est avéré être leur dernière confrontation.

Le rang des douze Kizuki de Doma

Doma est l’un des démons les plus hauts placés dans la hiérarchie des Douze Kizuki. Non seulement il est membre des Lunes Supérieures, mais il est aussi – en fait – la Lune Supérieure Deux, ce qui signifie qu’il est le troisième démon le plus fort, derrière Muzan Kibutsuji et Kokushibo, la Lune Supérieure Un. Il était l’ancien Upper Moon Six, et est responsable de l’intronisation de Daki et Gyutaro dans le Kizuki.

Quand Doma est-il devenu un Démon ?

En raison de ses magnifiques yeux arc-en-ciel et de ses cheveux blancs purs, Doma a été considéré comme un être surnaturel dès sa naissance et est devenu le chef religieux du culte de la Foi du Paradis, une position qu’il a conservée jusqu’à aujourd’hui. Alors qu’il était encore enfant, sa mère a fait une dépression nerveuse et a poignardé son père à mort pour avoir eu de nombreuses liaisons avec d’autres femmes du culte.

Elle s’est suicidée immédiatement après en s’empoisonnant à mort. Cependant, malgré cette série d’événements éreintants qui se déroulaient sous ses yeux, Doma n’était qu’ennuyé par le désordre sanglant créé par la suite et dégoûté par l’odeur âcre du sang. Il voulait juste aérer la pièce avant que la puanteur ne s’incruste définitivement dans les meubles. À 20 ans, il a rencontré Muzan Kibutsuji, qui l’a transformé en Démon.

Quel âge a Doma en Tueur de démons?

Depuis qu’il a été transformé en démon à l’âge de 20 ans, Doma conserve l’apparence d’un garçon de 20 ans, alors qu’il a en réalité chronologiquement plus de 133 ans.

Comment Doma est-il devenu un Démon ?

Les circonstances exactes de sa transformation restent floues, car elles ont été précisées dans le manga. On peut supposer qu’on lui a injecté beaucoup de sang de Muzan, tout comme les autres Démons issus directement de Muzan, mais la transformation a probablement eu des spécificités. Malheureusement, elles n’ont pas été rendues publiques par l’auteur.

Lire aussi :   La saison 2 de Demon Slayer dévoile les détails des thèmes d'ouverture et de clôture.

Les capacités de Doma

Ayant occupé la position de Mon Deux Supérieur, Doma est considéré comme le troisième démon le plus fort de la série. Sa combinaison de techniques de combat et de compétences est assez puissante pour submerger et vaincre Shinobu, l’ancien Insect Pillier, sans aucune difficulté et il est également noté qu’il a vaincu Kanae Kocho, l’ancien Flower Pillier, dans le passé. Selon Doma, les Trois Akaza de la Lune Supérieure n’auraient aucune chance de le vaincre au combat.

On peut donc supposer que Doma est un démon extrêmement puissant, bien qu’il ne soit pas vu en train de combattre sérieusement avant d’être sévèrement affaibli par le poison de Shinobu.

Doma possède une force physique incroyable, principalement due à la quantité de sang de Muzan Kibutsuji qu’il a assimilée, ce qui le rend peut-être plus fort qu’Akaza car il est d’un rang supérieur. Doma peut incliner ses deux éventails à des vitesses subsoniques et avec une grande précision. Il peut également les secouer avec une telle force que cela génère de gigantesques rafales de vent.

L’une des capacités physiques de Doma est son extraordinaire vitesse de mouvement, sa capacité à se déplacer immensément plus vite que l’œil ne peut le faire. Cette capacité a été démontrée à plusieurs reprises lors de son combat dans l’Arc du Château d’Infini, la première fois lorsque Doma a tué l’un des membres de sa secte juste devant Shinobu sans qu’elle ne réagisse jusqu’à ce que le corps de la femme explose tout simplement, et une autre fois lorsqu’il a pu échapper à la vision surhumaine de Kanao et lui voler sans effort sa Lame Nichirin. Un autre exemple est celui où il a volé le masque de sanglier d’Inosuke sans que ni lui ni Kanao ne s’en aperçoivent.

Doma possède une endurance et une vitalité absolues et infinies, ne se fatiguant jamais et restant toujours en pleine forme physique et mentale, tout en étant capable d’encaisser des vagues d’assauts comme si de rien n’était. Il a fait preuve d’une immunité quasi-complète face aux attaques violentes répétées de son camarade de rang supérieur Akaza, aux yeux arrachés par Inosuke, à l’empoisonnement et aux coups de couteau répétés de Shinobu, à l’estomac ouvert par Kanao et à diverses formes d’automutilation extrême.

Doma n’a jamais exprimé de douleur, d’inconfort ou de panique après avoir été si gravement blessé, continuant nonchalamment et calmement à se battre, à parler ou à faire ce qu’il faisait comme si tout allait bien. Doma faisait preuve d’une durabilité indestructible, même lorsqu’il était gravement affaibli. Le cou de Doma ne pouvait pas être coupé par Kanao Tsuyuri, même s’il était gravement empoisonné et prenait 70 fois la dose létale de fleur de glycine nécessaire pour tuer un démon normal.

Doma a fait preuve de capacités de régénération incroyablement puissantes, comme on a pu le voir lorsqu’Akaza a frappé à la fois sa mâchoire inférieure et sa tête supérieure et qu’il s’est rapidement rétabli avec peu ou pas d’effort, considérant même l’attaque fatale comme un geste amical. Même lorsque Doma a lui-même absorbé le corps de Shinobu et ingéré plus de 37 kilogrammes de poison, soit environ soixante-dix fois plus que la quantité létale nécessaire pour tuer un démon moyen, il lui a fallu beaucoup de temps avant de commencer à ressentir des effets indésirables.

Doma a montré qu’il était capable d’absorber et de dévorer un corps humain entier sans le manger, ayant complètement décomposé et incorporé le corps de Shinobu dans le sien quelques secondes seulement après l’avoir tuée. Au cours de son combat contre Shinobu, il a été capable de décomposer et de rendre inutiles tous les différents mélanges de poisons que Shinobu lui a injectés, développant immédiatement des anticorps contre ses poisons sans trop de difficultés. Ses capacités d’adaptation ont choqué même Shinobu Kocho.

Lire aussi :   Est-ce que Nezuko est le démon le plus fort dans Demon Slayer ?

Comme tous les membres des Douze Kizuki, Doma possède des sens aiguisés à des niveaux presque surhumains. Il a montré à plusieurs reprises qu’il était capable de détecter et de percevoir des attaques même depuis des endroits où il ne regarde pas, ce qui lui permet de combattre plus efficacement.

La principale forme d’attaque et de défense de Doma consiste principalement à canaliser ses techniques à travers ses deux éventails de guerre japonais, les utilisant à la fois pour délivrer de puissantes attaques destructrices et pour parer les attaques de ses adversaires. Les éventails ont également la fonction secondaire de disperser la poudre de glace de Doma lorsqu’il les agite et les déplace pour attaquer ou bloquer, la répandant dans sa zone immédiate pour que ses adversaires puissent la respirer pendant le combat.

Vivant depuis plus d’un siècle, ses prouesses martiales en éventail ont été améliorées à tel point qu’il peut combattre ses adversaires à des vitesses subsoniques tout en les utilisant pleinement pour l’attaque et la défense.

Les pouvoirs de Doma

Complétant la nature à sang froid de Doma, son Art du Démon du Sang lui permet de générer et de manipuler de la glace et du givre à partir de sa chair et de son sang. La glace qu’il crée est de couleur bleu clair et profond avec un peu de violet et de blanc et est glaçante, gelant presque Kanao Tsuyuri et Shinobu Kocho en un instant après être entrés en contact. Doma peut générer sa glace à n’importe quelle distance, du bord de ses éventails ou à des dizaines de mètres.

Il a montré à plusieurs reprises qu’il pouvait façonner la glace en différentes formes et tailles, y compris des lotus, des rafales de vent glacial et même une statue géante de bodhisattva. Il peut également créer une poudre de glace spéciale qui peut sucer le sang des humains et provoquer la mort lente de leurs cellules. Sa poudre de glace, lorsqu’elle est inhalée, provoque une lente détérioration des poumons de son adversaire, annulant finalement sa capacité à respirer et à se battre.

Doma peut-il régénérer sa tête ?

Comme nous l’avons dit, Doma possède l’un des facteurs de guérison régénérateurs les plus avancés et les plus puissants qui existent, ce qui lui permet également de régénérer sa tête, le point faible le plus évident de tous les démons. Cela a été prouvé lorsque Akaza lui a donné un coup de poing dans la mâchoire inférieure et le haut de la tête, après quoi Doma a instantanément guéri avec facilité, considérant même l’attaque fatale comme un geste amical.

Qui a tué Doma dans Tueur de démons?

Bien avant leur combat final, Shinobu savait qu’elle allait mourir des mains de Doma alors, prévoyant que cela arriverait, et avec l’aide de Tamayo, elle s’est inoculée pendant un an une forte dose de poison de glycine dans son corps. La dose totale administrée était soixante-dix fois plus puissante que les doses courantes.

Lors du combat final contre Doma, après que tout le reste ait échoué, Shinobu s’est finalement sacrifiée, permettant à Doma de consommer, ce qu’il a fait avec joie. Connaissant maintenant son plan, Doma s’écroule sur le sol alors que son corps entier commence à fondre et à se démembrer. Désespérément, il tente de se régénérer mais échoue. Les poupées qu’il avait créées disparaissent et Inosuke pense qu’il s’agit d’un piège, mais Kanao confirme que le poison de son professeur a fonctionné et qu’ils doivent donc s’attaquer à sa tête.

Le démon n’abandonne pas et utilise ses dernières forces pour mettre en œuvre son art du sang de démon, ce qui lui permet de créer une grande statue de glace bouddhiste entourée de grands lotus afin de se protéger de l’attaque des deux chasseurs. Kanao et Inosuke sont surpris de la force qu’il reste à Doma malgré sa mort.

Lire aussi :   Les 13 couleurs et leur signification

Dans une tentative désespérée d’empêcher Doma de se régénérer, Kanao utilise le Souffle de Fleur sur lui en appliquant sa forme finale, tout en étant conscient que cela pourrait causer sa cécité. Avec sa technique active, Kanao est capable de percevoir chaque mouvement de la grande statue créée par Doma. Doma tente de se régénérer tandis qu’elle se protège avec la grande statue.

Kanao perce la technique et se prépare à couper la tête du démon. Pendant ce temps, la sculpture souffle un blizzard froid qui gèle partiellement le dos de Kanao, mais Inosuke lance ses épées de façon à ce qu’elles frappent l’épée de Kanao et donnent une plus grande force à sa coupe comme si c’était des ciseaux, réussissant ainsi à couper la tête de Doma.

Alors qu’il meurt, Doma se sent pathétique d’avoir perdu contre un groupe de chasseurs faibles et tente de régénérer sa tête comme Akaza mais échoue et réalise qu’il est sur le point de mourir, se rappelant son enfance dans laquelle son père était une personne lubrique qui a fondé le culte uniquement pour s’entourer de femmes, jusqu’à ce que sa mère le découvre, l’assassine et plus tard elle se suicide en ingérant du poison.

La seule réaction de Doma à cette scène a été d’ouvrir les fenêtres de la pièce pour faire disparaître la puanteur du sang. Après la mort, les têtes de Shinobu et de Doma se parlent. Shinobu dit à Doma qu’elle regrette de ne pas avoir pu aider ses coéquipiers dans le combat contre Muzan, mais que malgré cela, elle est satisfaite du résultat.

Doma, après l’avoir observée, montre enfin de l’émotion en disant qu’elle est tombée amoureuse de Shinobu et propose qu’ils aillent en enfer ensemble, cependant, elle répond par un sourire cinglant et, l’insultant, décline son offre.

La voix de Doma dans Tueur de démons

Bien que Doma n’ait pas encore joué un rôle plus important dans l’histoire de l’humanité, il n’en est rien. Tueur de démons nous savons déjà, grâce à sa brève apparition, qu’il est interprété par Mamoru Miyano, un nom bien connu dans le monde des doublages d’anime. En tant que seiyūil est connu pour ses rôles dans des séries animées Ouran High School Host Club, Death Note, Mobile Suit Gundam 00, Kōtetsu Sangokushi, Gratuit ! et Steins;Gate.

En 2007, il a été nommé deux fois aux Seiyū Awards pour son rôle de Light Yagami dans le film Death NoteEn 2008, il a remporté le prix de la meilleure voix au Tokyo International Anime Fair. La même année, il a également remporté le titre de meilleure voix principale aux Seiyu Awards, pour son rôle de Setsuna F. Seiei dans Mobile Suit Gundam 00et pour son rôle de Hakugen Rikuson dans le film Kōtetsu Sangokushi. Miyano a commencé sa carrière de chanteur en 2007. En mai, son premier single, « Kuon », est sorti sur King Records. En mars 2009 est sorti son premier album Break.

Dernière modification le 23 mars, 2022 par Maxime

Laisser un commentaire